CERCC
 

publication du Colloque "Engendrement des Images en Bande Dessinée".

La bande des­si­née n’est plus un objet mineur qu’il fau­drait à tout prix jus­ti­fier par rap­port à des arts plus impor­tants, la lit­té­ra­ture, notam­ment. Cet ouvrage se pro­pose donc d’étudier les moyens d’expres­sion spé­ci­fi­ques de la bande des­si­née à partir de l’idée d’engen­dre­ment des images. Il s’agit de voir com­ment le récit de bande des­si­née se pro­duit dans les méta­mor­pho­ses de l’image même mais aussi d’exa­mi­ner com­ment les auteurs de bande des­si­née repré­sen­tent ce pro­ces­sus de créa­tion. Les dif­fé­ren­tes études réu­nies, dues à de grands spé­cia­lis­tes reconnus (Groensteen, Smolderen, Peeters, Denis Mellier) mais aussi à de jeunes cher­cheurs, cou­vrent un corpus réso­lu­ment varié, allant des ori­gi­nes du neu­vième art à ses évolutions les plus contem­po­rai­nes (notam­ment numé­ri­ques), abor­dant aussi bien le tra­vail de des­si­na­teurs et de scé­na­ris­tes, asso­ciant albums expé­ri­men­taux et bandes des­si­nées plus popu­lai­res. On suit ainsi com­ment, dans les œuvres de Milton Caniff, Franquin, Vaughn-James, David B., Alan Moore, dans des genres comme la bande des­si­née muette ou le steam­punk et plus géné­ra­le­ment dans l’ensem­ble de la bande des­si­née, s’élabore une véri­ta­ble cons­cience des pou­voirs pro­pres du neu­vième art. En conclu­sion, l’entre­tien avec le des­si­na­teur Boulet permet de réca­pi­tu­ler les dif­fé­rents pro­blè­mes abor­dés en les met­tant direc­te­ment en rela­tion avec les ques­tions que peut se poser aujourd’hui un créa­teur de bande des­si­née.

Ouvrage publié avec le sou­tien du CERCC de l’ENS de Lyon

Voir le lien

Commander l’ouvrage