CERCC
 

ATH : Atelier de traduction hispanique

L’Atelier de Traduction Hispanique

Nous avons le plai­sir de vous annon­cer la reprise des acti­vi­tés de l’Atelier de Traduction Hispanique. L’Atelier s’adresse à tous les étudiants amou­reux de la langue espa­gnole, la lisant cou­ram­ment, et dési­reux de pra­ti­quer la tra­duc­tion de textes de l’espa­gnol vers le fran­çais. Il ne s’agit nul­le­ment d’un cours de ver­sion, mais bien d’un ate­lier de tra­duc­tion lit­té­raire, qui mobi­lise les com­pé­ten­ces de chacun non seu­le­ment en langue espa­gnole mais aussi en langue fran­çaise.

Si les étudiants du Département de let­tres et du Département des lan­gues sont les pre­miers concer­nés, tous les autres, ceux de scien­ces humai­nes, scien­ces exac­tes, scien­ces socia­les, arts… sont invi­tés à y par­ti­ci­per. La seule condi­tion est d’avoir un niveau en espa­gnol suf­fi­sant pour lire et com­pren­dre cou­ram­ment un texte lit­té­raire de tout genre (poésie, roman, théâ­tre, essai…), d’avoir la maî­trise et le goût de la langue fran­çaise, et d’avoir envie de pra­ti­quer la tra­duc­tion.

La pre­mière partie de l’ate­lier se dérou­lera dès la ren­trée des vacan­ces d’automne, à partir du lundi 7 novem­bre, de façon heb­do­ma­daire, de 18h30 à 20h, (la salle sera pré­ci­sée ulté­rieu­re­ment) pour 6 séan­ces.

L’ate­lier sera animé par un tra­duc­teur lit­té­raire pro­fes­sion­nel, Claude Bleton.

Voici la pré­sen­ta­tion de son projet :

« Lors des six séan­ces pré­vues d’ici Noël, je pro­pose d’abor­der six textes qui repré­sen­tent des genres très dif­fé­rents, prose concise, inti­miste ou baro­que, et poésie. Nous com­men­ce­rons par de la poésie. Une poésie qui s’affran­chit des règles, car elle s’exprime indif­fé­rem­ment en vers ou en prose. Il s’agit d’Ana Arzoumanian, argen­tine et armé­nienne. Ci-joint une antho­lo­gie de ses textes, pour se faire une idée de son uni­vers. Nous tra­vaille­rons « Káukasios », le der­nier du recueil.

Pour la deuxième séance, j’ai choisi Sergio Álvarez, colom­bien, et les pre­miè­res pages de son chef-d’œuvre, 35muer­tos. Pour les quatre autres séan­ces, je ferai des pro­po­si­tions, mais les par­ti­ci­pants pour­ront aussi sug­gé­rer leur propre choix. »

Ceux qui sont inté­res­sés par cet ate­lier pour­ront trou­ver sur le Portail des études ces deux textes, l’antho­lo­gie d’Ana Arzoumanian et l’extrait du roman de Sergio Álvarez, en format pdf, dans un module inti­tulé « Atelier de tra­duc­tion his­pa­ni­que (ATH) » se trou­vant dans la rubri­que « dépar­te­ment des lan­gues – espa­gnol ». Il est vive­ment conseillé de s’ins­crire à ce module pour rece­voir les infor­ma­tions.

La 2e partie de l’ate­lier débu­tera en jan­vier et sera animée par Elsa Crousier, ATER à l’Université Lyon 2. Elle pro­po­sera un « chan­tier » de tra­duc­tion, por­tant sur une œuvre lit­té­raire qu’elle pré­sen­tera en temps voulu.

Si la pre­mière partie est conçue comme la pra­ti­que d’exer­ci­ces de tra­duc­tion sur des textes variés, la deuxième partie pourra s’ins­crire dans un véri­ta­ble projet de tra­duc­tion col­lec­tive d’une œuvre, des­ti­née à la publi­ca­tion.

Ci-joint la pré­sen­ta­tion de l’Atelier, qui fait un point sur les tra­duc­tions déjà publiées par l’ATH et les publi­ca­tions à venir.

En vous sou­hai­tant nom­breux, bien cor­dia­le­ment à tous,

Philippe Dessommes

Président de l’ATH

Liens :

https://sites.google.com/site/assoc...

http://cercc.ens-lyon.fr/spip.php?a...

contact :

assoa­th@g­mail.com

L’ATH a publié les tra­vaux col­lec­tifs et indi­vi­duels de ses mem­bres.

Pour la période 2010-2014, l’ate­lier a publié aux éditions A plus d’un titre, tra­duits de la langue espa­gnole les ouvra­ges sui­vants :

QUINTERO, Ednodio : Le combat et autres nou­vel­les (2010) Nouvelles

PADILLA, Ignacio : Les Antipodes et le Siècle (2010) Nouvelles

GOYTISOLO, Juan : L’Espagne et les Espagnols (2012) Essai

GOYTISOLO, Juan : Tradition et dis­si­dence (2012), Cycle de confé­ren­ces

IBARGOYEN, Saul : Toute la terre (2013) Roman

WATANABE, José : Œuvres com­plè­tes (T. I) (2014) Poésie

Activités de tra­duc­tion :

L’ATH tra­duit des textes ou des ouvra­ges contem­po­rains écrits en langue espa­gnole et encore iné­dits en langue fran­çaise. Il publie et dif­fuse ces textes dans la col­lec­tion ATHisma, actuel­le­ment chez l’éditeur À plus d’un titre, qui admet la pri­mauté des conte­nus sur quel­que cri­tère de ren­ta­bi­lité à court terme que ce soit.

Les phé­no­mè­nes de mode ou la vie éphémère des livres en librai­rie, la sélec­tion que cons­ti­tue le choix d’œuvres à tra­duire entraî­nent des rejets indus et une pro­fonde dis­tor­sion dans la per­cep­tion que l’on a des lit­té­ra­tu­res étrangères. L’ATH a fonc­tionné sur le prin­cipe de la recher­che d’œuvres jugées repré­sen­ta­ti­ves dans leur aire de récep­tion, et pour­tant lais­sées de côté par l’édition en langue fran­çaise. La plu­part des auteurs publiés à ce jour étaient donc tota­le­ment iné­dits en langue fran­çaise, d’autres ne l’étaient que par­tiel­le­ment.

L’ATH a tra­vaillé dans le domaine de la fic­tion et de l’essai, genres plus pro­pi­ces au fonc­tion­ne­ment en ate­liers, mais n’exclut pas la poésie.

L’ATH est ouvert aux élèves et audi­teurs lisant cou­ram­ment l’espa­gnol, et dési­reux de tra­vailler cette forme par­ti­cu­lière d’écriture qu’est la tra­duc­tion en s’appuyant sur la mise en commun ainsi que sur des lec­tu­res ver­sant sur la tra­duc­tion en tant que telle. Les élèves et audi­teurs du dépar­te­ment d’espa­gnol sont invi­tés au pre­mier chef, mais l’acti­vité s’enri­chit de la pré­sence de ceux d’autres dépar­te­ments (lit­té­ra­ture, lit­té­ra­ture com­pa­rée, his­toire etc.), sans exclure les scien­ti­fi­ques, bien évidemment.

Phase 1 : « ate­lier » Chantiers en cours, pro­po­sés à la ren­trée 2013 : a. Rodrigo Rey Rosa : Ningún lugar sagrado (nou­vel­les), Seix Barral, Barcelona, 1998. b. Saúl Ibargoyen : Sangre en el sur (roman), ed. Eón, México, 2007.

Phase 2 : « pro­jets à dis­tance » Après une année au sein de l’ate­lier, les mem­bres de l’ATH qui sou­hai­tent pous­ser plus loin leur expé­rience peu­vent le faire en tra­vaillant à dis­tance sur des ouvra­ges dis­tincts entrant dans la col­lec­tion. Deux livres d’essais et un livre de poésie sont actuel­le­ment en cours de tra­duc­tion. Ce tra­vail peut être mené seul ou à plu­sieurs et s’appro­che davan­tage de la condi­tion habi­tuelle du tra­duc­teur de pro­fes­sion.

Rencontres et recher­che  : Chaque fois qu’il le peut, l’ATH accom­pa­gne la paru­tion d’un livre d’une invi­ta­tion d’auteur et/ ou d’uni­ver­si­tai­res valo­ri­sant l’œuvre depuis leur domaine de recher­che. Tel a été le cas pour l’antho­lo­gie Frontières (Fernando Aínsa à l’éns), Le Combat et autres nou­vel­les (l’auteur, Ednodio Quintero à la Maison de l’Amérique latine de Lyon) et L’Espagne et les Espagnols, Tradition et Dissidence (l’auteur, Juan Goytisolo, Emmanuel Le Vagueresse, Yannick Llored à l’éns).

Liens :

Renseignements

Association ATH :

La Clé des lan­gues 

Editions