CERCC
 

Présentation du CERCC

CALENDRIER GENERAL : SEMINAIRES, MANIFESTATIONS ET PUBLICATIONS

"Des jeunes gens dia­lo­guent et ten­tent, au bord de leur époque, de saisir de quelle manière on peut faire une autre image ou sug­gé­rer une autre his­toire. Parle en contem­po­rain celui qui sait raconter à partir de la perte d’expé­rience qui carac­té­rise le monde moderne. Conter, narrer, penser, pho­to­gra­phier, parler et « agir », remon­trer ; dé-mon­trer, aveu­gler, c’est faire de cette perte la condi­tion ini­tiale de toute ini­tia­tion. Car il n’y a pas de la com­pré­hen­sion effec­tive de la perte « sur­mo­derne » de l’expé­rience sans que s’entende encore l’appel de la vérité elle-même à se dire. Et de quoi parle ce contem­po­rain, sinon de la pos­si­bi­lité qu’une his­toire nou­velle ren­contre la loi d’une his­toire déjà écrite ? Il parle de la manière dont la forme nais­sante de l’art s’adresse tou­jours à l’établi en dési­rant encore y reconnaî­tre un manque, un défaut et la pres­crip­tion de se refaire autre­ment : point aveu­gle, fran­chise. Essayons."

Éric Dayre (CERCC, ENS de Lyon, novem­bre 2017)

"(...) mais je dirai sim­ple­ment, puis­que vous évoquiez l’ensei­gne­ment uni­ver­si­taire, que la science exige non seu­le­ment la coo­pé­ra­tion des savants en divers domai­nes, mais l’abo­li­tion des fron­tiè­res entre le monde uni­ver­si­taire et la vie qui entoure l’Université. Permettez-moi d’ajou­ter un mot à ce sujet. Nous sommes entre lin­guis­tes, écrivains et théo­ri­ciens de la lit­té­ra­ture, nous nous occu­pons des pro­blè­mes de poé­ti­que, de l’art poé­ti­que, de diver­ses époques, etc. Eh bien, je crois que la seule façon d’être à la hau­teur de ces pro­blè­mes, même si notre spé­cia­lité c’est le Moyen Age ou la poésie de l’ancienne Mésopotamie, c’est d’essayer de créer un contact posi­tif avec ceux-mêmes qui créent la lit­té­ra­ture, c’est-à-dire de mettre en rap­port les études poé­ti­ques, de la science de la poésie, avec la poésie elle-même."

Roman Jakobson, réponse à une ques­tion de Jean Paris, Hypothèses, Change, Paris : Seghers/Laffont, 1972, p. 36-37.

2016-2017 : EMPLOI du TEMPS GÉNÉRAL du MASTER ENS de Lettres Modernes dans ses trois parcours et les différents séminaires des enseignants-chercheurs

Le CERCC, Centre d’Etudes et de Recherches com­pa­rées sur la Création (EA 1633) est rat­ta­ché à l’Ecole Doctorale 3LA accueille trente doc­to­rants, ce qui fait de lui une des plus impor­tan­tes sinon la pre­mière équipe d’accueil de l’uni­ver­sité de Lyon dans le domaine des Lettres.

Sous la direc­tion d’Eric Dayre, le CERCC accueille des cher­cheurs dans le domaine des Lettres fran­çai­ses et étrangères des XIXe, XXe et XXIe siè­cles, et dans le champ des études immé­dia­te­ment contem­po­rai­nes. Il compte également dans ses rangs des cher­cheurs qui s’occu­pent de domai­nes lin­guis­ti­ques et de lit­té­ra­tu­res étrangères, des com­pa­ra­tis­tes, des poé­ti­ciens spé­cia­lis­tes de la musi­que, des arts plas­ti­ques, du cinéma et du théâ­tre appar­te­nant au Département des Arts.

Le CERCC est donc un centre à voca­tion inter­dis­ci­pli­naire qui entend favo­ri­ser les ren­contres et les croi­se­ments entre cher­cheurs et créa­teurs, entre des cher­cheurs issus de domai­nes dif­fé­rents, de tra­di­tions et de cultu­res diver­ses, par des études sur auteurs ou des études géné­ra­lis­tes.

Au cœur de son projet figure l’ana­lyse des sys­tè­mes et des effets de trans­ferts et de tra­duc­tions. Il a mis en place des pro­gram­mes d’accueil de créa­teurs, poètes, essayis­tes, pro­sa­teurs, roman­ciers, pho­to­gra­phes, plas­ti­ciens, dra­ma­tur­ges, scé­no­gra­phes, met­teurs en scène et cinéas­tes, ainsi que des pro­gram­mes de recher­che sur l’art vivant et actuel. La for­ma­tion qu’il pro­pose est atten­tive au contact étroit entre la recher­che intel­lec­tuelle et uni­ver­si­taire et les pro­po­si­tions nou­vel­les de la créa­tion contem­po­raine.

Dans la tra­di­tion des Humanités, le CERCC a mis en place des pro­gram­mes de recher­che inter­dis­ci­pli­naire entre let­tres, scien­ces humai­nes et écoles d’art, se situant ainsi aux croi­se­ments des inter­ro­ga­tions actuel­les sur la poro­sité et les échanges entre recher­che et créa­tion.

On trou­vera dans les pages sui­van­tes les des­crip­tions des acti­vi­tés d’ensei­gne­ment et de recher­che, et l’ensem­ble des pro­po­si­tions du CERCC, vali­da­bles en par­cours de Master 1 et 2 de Lettres moder­nes, Littératures com­pa­rées et fran­co­pho­nes, langue fran­çaise.

A noter également : ces acti­vi­tés peu­vent être plus lar­ge­ment inté­grées et vali­dées dans le cadre du Diplôme de l’ENS de Lyon

Le CERCC est membre du réseau : Contemporary French Poetic Practice : An Interdisciplinary Approach

LE CERCC sur FACEBOOK