CERCC
 

Séance du 7 novembre 2019/ 2019-2020. Programme du séminaire de recherche sur l’émigration russe

Programme du séminaire de recherche sur l’émigration russe : année 2019-2020

Responsables du sémi­naire : Svetlana Garziano, Gayaneh Armaganian-Le Vu

Organisation : MARGE (Université Jean Moulin Lyon 3), CERCC (ENS de Lyon), BDL

Présentation du sémi­naire

« … L’émigration russe (…) se pré­sente comme un fait unique dans l’his­toire moderne, non pas “exode des Russes”, mais “exode de la Russie”, appar­tient désor­mais au passé et devient un objet d’études pour l’his­to­rien ». Alors que l’année 2019-2020 sera l’année de la com­mé­mo­ra­tion du cen­te­naire de la pre­mière vague de l’émigration russe et que nous ont quit­tés les illus­tres repré­sen­tants et cher­cheurs qui ont initié et porté cette recher­che (Nikita Struve, Véronique Lossky), ce champ de recher­che est encore pra­ti­que­ment en friche. Diverses études ayant été menées depuis quel­ques décen­nies, le tra­vail de recher­che effec­tué nous montre cepen­dant qu’un appa­reil métho­do­lo­gi­que com­plet et fiable n’est pas encore tout à fait mis en place, comme ce fut le cas pour d’autres pério­des de la lit­té­ra­ture et de la culture russe. L’émigration russe demeure un domaine de recher­che d’une richesse incontes­ta­ble ainsi qu’une terra inco­gnita pour les cher­cheurs. Ce sémi­naire s’inté­res­sera prin­ci­pa­le­ment à la pre­mière vague de l’émigration (1918-1940) et aux auteurs émigrés dont les iti­né­rai­res créa­tifs et bio­gra­phi­ques étaient liés, d’une manière ou d’une autre, au sol fran­çais. En exil, autour du noyau lit­té­raire gra­vi­tent la phi­lo­so­phie, l’his­toire, la reli­gion, la musi­que, la pein­ture, le théâ­tre et les autres arts. Sans pré­ten­dre à englo­ber toutes ces mul­ti­ples facet­tes de l’apport de l’émigration à la culture occi­den­tale et russe, le sémi­naire, qui sera centré autour des ques­tions métho­do­lo­gi­ques pro­pres à la situa­tion exilée de l’artiste, conju­guera une appro­che de réflexion théo­ri­que à des ana­ly­ses de pra­ti­ques artis­ti­ques ainsi qu’à la poé­ti­que du détail. Le sémi­naire per­met­tra aux cher­cheurs tra­vaillant sur cette pro­blé­ma­ti­que d’échanger sur l’avan­ce­ment de l’état de leurs recher­ches et de valo­ri­ser les sour­ces docu­men­tai­res des fonds slaves (biblio­thè­que slave de Meudon) de la BDL.

Toutes les séances du séminaire auront lieu à la Rotonde (Université Jean Moulin Lyon 3, Palais de la Recherche, 18 rue Chevreul 69007 Lyon, 6e étage)

1e séance / le mardi 1er octo­bre 2019  : Présentation du sémi­naire par Svetlana Garziano et Gayaneh Armaganian-Le Vu.

10h-12h : Dimitri Segal (Université de Jérusalem) : « Les débuts de l’émigration russe comme phé­no­mène cultu­rel des années vingt » (com­mu­ni­ca­tion en russe).

14h-16h :

Nina Segal-Rudnik (Université de Jérusalem) : « Les clas­si­ques russes dans la cons­cience artis­ti­que de Viatcheslav Ivanov dans les années vingt et trente » (com­mu­ni­ca­tion en russe)

2e séance / le jeudi 7 novem­bre 2019  :

14h-16h :

Gervaise Tassis (Université de Genève) : « Histoire et roman dans l’œuvre de Mark Aldanov ».

Gayaneh Armaganian-Le Vu (CERCC, ENS de Lyon) : « L’œuvre en prose de Nina Berberova : mémoire et créa­tion ».

3e séance / le lundi 16 décem­bre 2019 : 14h-16h : Iwona NDiaye (Université d’Olsztyn) : « La prose de N. Tèffi. Au sujet de l’iden­tité cultu­relle de la lit­té­ra­ture émigrée » (com­mu­ni­ca­tion en russe).

Svetlana Garziano (MARGE, Université Jean Moulin Lyon 3) : « L’écriture de la marge dans l’émigration : le cas du fonds d’Alla Golovina de la Bibliothèque de Meudon » (com­mu­ni­ca­tion en russe illus­trée d’ouvra­ges et de pério­di­ques pro­ve­nant des fonds slaves de la BDL)

4e séance / le jeudi 20 février 2020  :

14h-16h : Georges Nivat (Université de Genève) : « Quand un génie raf­finé du visuel inter­prète la vio­lence, la mort et la guerre civile : d’Anna Karénine au Docteur Jivago en pas­sant par Kessel, Malraux et Don Quichotte. Sous l’œil raf­finé et cruel d’Alexandre Alexéïeff ».

5e séance / le jeudi 16 avril 2020  :

14h-16h : Leonid Livak (Université de Toronto) : « Penser la fin de l’émigration russe en France : quel­ques consi­dé­ra­tions métho­do­lo­gi­ques ».

Nicolas Gelas (MARGE, Université Jean Moulin Lyon 3) : « Romain Gary ou l’huma­nisme en fic­tion, s’affran­chir des limi­tes, se cons­truire dans les marges »

6e séance / le jeudi 28 mai 2020  :

13h-16h : Olga Levitan (Université de Jérusalem) : « Михаил Чехов, Габима и эмиграция » (com­mu­ni­ca­tion en russe). Ludmila Kastler (ILCEA4, Université Grenoble Alpes) : "Русская эмиграция и театр А.П. Чехова во Франции".

Youlia Sioli (ILCEA4, Université Grenoble Alpes) : « Marina Tsvetaeva en France : récep­tion, tra­duc­tions, poé­ti­que ».

Clôture du sémi­naire par Svetlana Garziano et Gayaneh Armaganian-Le Vu.