CERCC
 

Colloque international 4-5 octobre 2017 : "Mobiliser la Mémoire. Reconstruire les sociétés de post-­conflit : la Colombie en perspective"

Les ques­tions liées à la mémoire (aux mémoi­res) indi­vi­duelle(s) et col­lec­tive(s) revê­tent une impor­tance par­ti­cu­lière dans les socié­tés qui ont connu des événements trau­ma­ti­ques tels qu’une guerre (les deux guer­res mon­dia­les, la guerre d’Algérie pour la France) ou un conflit armé (en Colombie), voire une dic­ta­ture (dic­ta­ture mili­taire pour le Brésil et l’Argentine).

En Colombie, depuis que le gou­ver­ne­ment a engagé un pro­ces­sus de négo­cia­tion avec une des plus ancien­nes gué­rillas du monde, celle des FARC, les enjeux liés à la mémoire indi­vi­duelle et col­lec­tive sont cru­ciaux.

Les accords signés pour sortir de la vio­lence armée repré­sen­tent un cha­pi­tre fon­da­men­tal dans l’écriture d’un nou­veau récit de la nation, que la société en géné­ral doit vali­der.

Dans le cadre de l’année France-Colombie 2017, le col­lo­que «  Mobiliser la mémoire  » porte sur ces enjeux mémo­riels du post-­conflit en Colombie, à partir des tra­vaux du réseau de recher­che inter­na­tio­nal «  Memoria  », créé à l’Université de Lyon en 2013.

Ce col­lo­que ras­sem­ble des juris­tes, des anthro­po­lo­gues, des socio­lo­gues, des his­to­riens, des psy­cho­lo­gues et des spé­cia­lis­tes d’études lit­té­rai­res et artis­ti­ques.

Constribuent aussi à ces jour­nées des écrivains colom­biens et espa­gnols de pre­mier plan, ainsi que des cher­cheurs bré­si­liens (USP, São Paulo) et argen­tins (équipe EAAF, Buenos Aires)

A partir de huit confé­ren­ces et tables rondes ouver­tes au public, lais­sant large place au débat, le cas colom­bien sera mis en pers­pec­tive avec les expé­rien­ces tran­si­tion­nel­les argen­tine, bré­si­lienne et fran­çaise.

PROGRAMME

Dans le cadre du col­lo­que, ren­contre avec les écrivains