CERCC
 

Séminaire doctoral commun Corinne Bayle-Éric Dayre, LIF-LGC LIF 4208 « L’obscurité de la poésie moderne. XIXe XXe XXIe s. »

Séminaire doctoral commun Corinne Bayle-Éric Dayre, LIF-LGC LIF 4208 « L’obscurité de la poésie moderne. XIXe XXe XXIe s. »

2e semes­tre 2017-2018

Mardi 16h-18h, salle D2 109 (ex F112)

Programme pré­vi­sion­nel

1 Mardi 16 jan­vier 2018 : séance d’intro­duc­tion 

Éric Dayre, « Autotélique et sibyl­line » : com­ment lire la poésie ?

Corinne Bayle, « De la nuit roman­ti­que à l’obs­cu­rité poé­ti­que moderne ».

2 Mardi 23 jan­vier 2018 :

Éric Dayre : « Sur Xanadu, Coleridge ou la fra­gi­lité du sym­bole ».

3 Mardi 30 jan­vier 2018 :

Étienne Bigné, « Nous n’avons que le choix du noir : ombres et lumiè­res dans la poésie de Victor Hugo ». (ED)

4 Mardi 6 février 2018 :

Corinne Bayle, « Quelque chose d’occulte au fond de tous : Mallarmé, l’obs­cu­rité comme force du néga­tif ».

5 Mardi 13 février 2018 :

Pierre-Victor Haurens, « Pour rester vigi­lants dans la nuit : tra­ver­ser l’obscur, trou­ver sa mesure (Hölderlin) » (ED)

----------------20 février 2018 vacan­ces Lyon + pas de séance le 27 février 2018 --------------

6 Mardi 6 mars 2018 :

Gökçe Ergenekon, « La cou­leur noire ren­ferme l’impos­si­ble vivant. L’épreuve de l’obs­cu­rité dans la poésie de René Char » (CB)

7 Mardi 13 mars 2018 :

Flora Souchard, « Pour voir, se mettre à l’ombre : la luci­dité de l’obscur chez Saint-John Perse » (CB)

8 Mardi 20 mars 2018 :

Émilie Pons, « Le tirant d’obs­cu­rité du poème : la poésie de Jacques Dupin » (CB)

9 Mardi 27 mars 2018 :

Yves Schulze, « Je ne sais dire que de l’obscur. Traduire l’absence, le pas­sage et la résis­tance dans l’œuvre poé­ti­que d’Ingeborg Bachmann ». (ED)

10 Mardi 4 avril 2018 :

Jean-Marc Baud, « Poètes et roman­ciers contem­po­rains : quel dia­lo­gue ? L’exem­ple du col­lec­tif Inculte » (ED)

11 Mardi 10 avril 2018 : Conclusion géné­rale

Éric Dayre, Provenances tes­ta­men­tai­res de l’expres­sion : « Pourquoi des poètes en temps de détresse ».

Corinne Bayle, « La poésie au noir : Jude Stéfan »

Validation par dos­sier per­son­nel : expli­ca­tion d’un poème jugé obscur (XIXe-XXe-XXIe s. LIF ou LGC, hors auteurs trai­tés dans les séan­ces du sémi­naire ; 8 à 10 pages dac­ty­lo­gra­phiées ; pas d’envoi par mail) 5 ects.